Skip Navigation LinksPistes-de-chantier

Cas type:

 Pistes de chantier

La protection du sol par une piste de chantier est basée sur le principe de la diffusion de la pression au sol exercée par des véhicules à pneus ou à chenilles circulant sur celle-ci. Elle doit être efficace tout au long de son utilisation, nécessiter peu d'entretien. L'objectif est de protéger le sol en place de toute compaction persistante portant atteinte à sa fertilité.

La piste type est utilisable par des véhicules jusqu'à 3 m d'empattement, pour toute la gamme des pressions au sol. Le matériau utilisé doit être suffisamment hétérogène pour éviter de former une masse compacte sous l'effet de la pression et des vibrations du trafic.

Les pistes sont mises en place en début de chantier.

Les pistes d'attaque sont en général réalisées avec des matelas de rondins ou des plaques emboîtables. Les pistes de chantier sont en matériaux meubles (grave non traitée 0/45). Elles seront déposées à reculons en circulant sur les matériaux précédemment déposés. 

La piste sera construite sur un sol enherbé. Un géotextile de séparation perméable, de 5 m de largeur sera posé. La piste aura au minimum 3.5 m de large, les accotements seront réglés à 45°, si bien que la base au sol sera de 4.5 m au minimum. 

Ce type de piste est adapté à toutes les situations de terrain (plat, dévers, etc​...) et pour toute durée.

Au moment de leur mise en place, la tensiométrie, le type de sol et la pluviométrie seront pris en compte, de même que les machines engagées. 

Les pistes seront nivelées et roulées.

Les pistes fréquemment utilisées ou soumises à de fortes charges seront entretenues régulièrement. La pose d'une couche de bitume peut s'avérer judicieuse.


nouveau cas alternatif
Impressum