Sols et Constructions > Réalisation > Mesures de protection des sols > Arrêt de machines ou de travaux

Skip Navigation LinksArrêt-des-machines-ou-des-travaux

Cas type:

 Arrêt de machines ou de travaux

​​Les arrêts de machines ou de travaux ne s'appliquent pas lorsque la circulation ou les travaux s'effectuent sur l'horizon C (sous-sol) ou à partir de pistes de chantier.

Des arrêts de machines ou de travaux peuvent s'imposer lors des activités suivantes:

  • circulation sur les sols en place

  • travaux de décapage des sols

  • manipulations des matériaux terreux

  • reconstitution des sols sur des emprises temporaires

Les arrêts de machines ou de travaux résultent d'un état d'humidité du sol trop important:

  • force du succion < 6 cbar: aucun travail possible;

  • 6 cbar < force du succion < 10 cbar: décapage possible à partir d'une piste mais circulation interdite sur le sol en place;

  • force du succion > 10 cbar: circulation et travaux possibles dans le respect des contraintes indiquées par le nomogramme.

Pour circuler sur le sol en place enherbé et effectuer des mouvements de matériaux terreux (décapage, entreposage, reprise) la règle de base pour prévenir les arrêts de chantier consiste, dès l'appel d'offre, à prescrire l'usage de machines adaptées (machines à chenilles, pression au sol et poids total faibles) qui permettent le respect de l'utilisation du nomogramme. A titre d'exemple une pelle de 24.5 tonnes, largeur de chenille 750 mm, pression au sol 0.41 kg/cm2, peut rouler dès 13 cbar de force de succion.

nouveau cas alternatif
Impressum