Skip Navigation LinksRéparation-des-défauts

Cas type:

 Réparation des défauts

​Les défauts les plus fréquents qui résultent de la reconstitution des sols sont:

  • le présence de cailloux et d'éléments étrangers

  • la compaction du sol reconstitué

  • les inégalités de la surface reconstituée

L'élimination des cailloux et des éléments étrangers peut s'effectuer sur des surfaces peu importantes par un enlèvement manuel (on utilisera alors des dumpers à chenille légers pour ces travaux). Dans le cas de grandes surfaces, le passage d'une épierreuse par une entreprise de travaux agricoles peut s'envisager. 

La décompaction d'un sol reconstitué est une intervention très délicate. Le passage d'une sous-soleuse est souvent peu adéquat en raison du risque de lissages et de la pression au sol élevée des machines (tracteur, chisel). Le passage d'une bêcheuse à lame est très efficace si elle atteint une profondeur de 50 cm et si le bêchage se réalise dans de bonnes conditions (sol ressuyé) et suivi de la mise en place d'une prairie temporaire.

Les inégalités de surface doivent être nivelées.

Le non-respect de l'épaisseur des couches fixées dans les objectifs de reconstitution d'un sol n'est pas un défaut de l'ouvrage mais une non-conformité qui peut déboucher sur un refus de réception de l'ouvrage sol.





nouveau cas alternatif
Impressum