Skip Navigation LinksEntreposage

Cas type:

 Entreposage

​Les choix du site et des méthodes d’entreposage visent à préserver la qualité des matériaux terreux (agrégats, teneur en matière organique). Les sites de stockage des matériaux terreux satisfont aux exigences suivantes: ils sont perméables et non sensibles à la compaction. L'entreposage séparé des couches permet d’éviter tout mélange entre les différents matériaux  décapés. 

Le mode d’entreposage est normé et conditionne les surfaces d’emprise et le choix des machines de travail. On peut résumer les règles d’entreposage ainsi :

  1. L’entreposage des horizons ​A (couche supérieure ou terre végétale), B (couche sous-jacente ou terre minérale) et C (matériaux d’excavation) est séparé.

  2. Stockage sous forme d’andains.

  3. Hauteurs de stockage variables selon le niveau de sensibilité des sols, le type d'horizon et la durée de stockage. Ces principes sont détaillés par exemple dans le document "Construire en préservant les sols​" (OFEV, 2001).

  4. Les tas entreposés plus de 5 mois ou avec hivernage seront enherbés. Les objectifs de l'enherbement sont la stabilisation et l'aération des tas, l'assèchement par évapotranspiration et la prévention de l'érosion. Les mélanges herbagés semés auront les caractéristiques suivantes: levée rapide, couverture complète du sol et enracinement profond. Le choix des mélanges sera effectué en fonction de la durée d'entreposage, de l'époque du semis, du climat local, et du type des matériaux terreux entreposés (texture, pH). L'enherbement des tas doit être planifié et un contrat établi avec les mandataires spécialisés.

  5. Lorsque plusieurs tas sont contigus, il faut ménager un espace permettant le passage des machines d'entretien.

Installation du site: 

  1. Accès et pistes d'accès: les véhicules de chantier à pneus ne doivent pas circuler sur le sol en place, il faut créer des pistes d'accès pour les véhicules.

  2. Gestion des eaux: les eaux météoriques doivent pouvoir circuler ou s'infiltrer. Le cas échéant, on prévoit un système de drainage, de collecte et d'infiltration.

  3. Sécurisation: au minimum, des jalons avec rubans de chantier seront disposés autour du site d'entreposage. Au mieux, une clôture sera installée pour éviter des dépôts sauvages, l'utilisation du site par le public, et le vol de matériaux terreux.

  4. Signalisation: la position des différents andains doit être signalisée. La nature des andains est également précisée sur des panneaux. La pose de gabarits pour indiquer la hauteur maximale des tas est judicieuse.

nouveau cas alternatif
Impressum